Toute l'actu

28 janvier 2020

Notre synthèse d’activité 2019 est en ligne !

La synthèse d’activité 2019 illustre dès la couverture la mosaïque des thématiques d’intervention de l’ADEME en Provence Alpes Côte d’Azur.

À travers des données clefs et une sélection de projets et de témoignages, elle met en avant les domaines d’actions de la Direction régionale : les énergies renouvelables et de récupération, la mobilité durable, l’économie circulaire, les déchets, la rénovation énergétique, la qualité de l’air... Elle met aussi en lumière sujets émergents sur le territoire comme l’alimentation durable, l’adaptation au changement climatique… avec cette année un focus sur l’émergence de la filière hydrogène vert en Provence Alpes Côte d’Azur.

Consulter la synthèse d'activité 2019

23 janvier 2020

Appels à projets Hydrogène de l’ADEME : trois projets lauréats en région

L’hydrogène décarboné a un rôle clé à jouer dans la transition énergétique. Il est un des principaux vecteurs pour limiter les émissions de CO2 dans les transports et l’industrie. Le développement des technologies de l’hydrogène revêt un double enjeu : économique en ce qu’elles offrent l’opportunité de créer une filière et un écosystème industriels ; et environnemental par les solutions qu’elles offrent pour la décarbonation de l’industrie et des transports et l’amélioration de la qualité de l’air.

En développant un Fonds Hydrogène avec des appels à projets d’envergure, l’ADEME accompagne le déploiement du plan national Hydrogène.

L’appel à projets « Écosystèmes de mobilité hydrogène » lancé par l’ADEME en octobre 2018 a permis de sélectionner 20 lauréats à l’issue des 2 premières vagues. Ces projets permettront de déployer plus de 43 stations-service hydrogène (pour un objectif de 100 en 2023), et 158 poids lourds (pour un objectif de 200 à 2023). Deux d’entre eux se situent en Provence-Alpes-Cote d’Azur.

Le projet HYNOVAR vise le développement de nouveaux modes de transport propres électriques hydrogène sur le territoire du Var, pour des usages terrestres et maritimes. Porté par 5 maîtres d’ouvrage historiques – CCI du Var, Engie Cofely H2 France, Hyseas Energy, Bateliers de la Côte d’Azur, Excelis SAS - et réalisé en partenariat avec Toulon Provence Méditerranée et Free2move, HYNOVAR propose un écosystème complet. L’objectif est d’implanter 2 électrolyseurs dans des zones stratégiques du Var : la rade de Toulon – pour développer les transports en commun H2 maritime et terrestre – et le Plateau de Signes, pour la mobilité H2 d’entreprises. Déploiement prévu : 2020-2021 - Cout total du projet : 18,76 M€ - Aide ADEME : 6,45 M€.

Le projet HYAMMED propose d’opérer en conditions réelles d’exploitation des camions électrique hydrogène, pour l’acheminement longue distance de marchandises dans le Sud Est de la France. Les partenaires dont Air Liquide, Kem One et les entreprises Transports Chabas et Jacky Perrenot, entendent ainsi tester cette solution de transport lourd « zéro émission » à l’échappement, en valorisant de l’hydrogène bas carbone coproduit sur la zone portuaire de Marseille-Fos. L’enjeu de ce projet est de valider la maturité et la fiabilité de cette solution innovante de transport logistique.

Par ailleurs, l'appel à projets « Production et fourniture d’hydrogène décarboné pour des consommateurs industriels », lancé en février 2019 dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA) opéré par l’ADEME, a permis de sélectionner 5 lauréats, dont 1 en région Provence-Alpes-Cote d’Azur, sur la zone de Marseille-Fos.

L’ensemble de ces projets permettra de substituer plus de 40 000 tonnes d’hydrogène carboné par un hydrogène décarboné et d’éviter l’émission de 418 000 tonnes de CO2 sur la durée de vie des installations (15 ans).

06 décembre 2019
Mots clés :

Guide « Demain mon territoire »

À quelques mois des élections municipales (les 15 et 22 mars 2020), plusieurs sondages concordent pour montrer que la transition écologique est une préoccupation majeure dans l’opinion publique. De nombreux Français souhaitent que la question environnementale soit une priorité de leur prochain maire, devant le maintien des services publics et la sécurité.

Forte de son ancrage territorial, l’ADEME a souhaité partager avec les candidats un panorama de solutions concrètes pour amorcer ou amplifier la transition écologique dans leur programme, au travers le guide « Demain mon territoire », publié en novembre 2019.

En valorisant des expériences éprouvées dans des communes et intercommunalités de différentes tailles, réparties sur l’ensemble du territoire, l’objectif est de prouver aux candidats qu’il est possible d’envisager une ville plus sobre en carbone. Vingt thématiques sont couvertes.

Télécharger les fiches thématiques et le guide complet au format PDF

Consulter les fiches en version numérique/interactive

Profitez [et partagez] des expériences en Provence-Alpes-Côte d’Azur grâce à la plateforme Optigede !

Destinée aux collectivités, aux entreprises ou à tout autre type d’acteur de la transition, et lancée par l’ADEME, Optigede est une plateforme d’échanges et de diffusion d’outils et retours d’expérience multithématiques, avec une entrée « économie circulaire et déchets ».

Elle propose des outils :

  • pour les collectivités (planification ; optimisation du service public ; animation territoriale ; réduire la production de déchets) ;
  • pour les entreprises (agir collectivement ; produire autrement ; réduire les déchets et les coûts ; trier et valoriser) ;
  • et pour tout type d’acteurs (sensibiliser, communiquer, former ; des outils en lien avec l’alimentation et le gaspillage en restauration collective [nouveau !] ; favoriser le réemploi et la réparation ; des outils dans le secteur du bâtiment et des travaux publics ; valorisation et traitement des déchets).

Les fiches de partage d’expérience sont publiées par les porteurs de projets eux-mêmes (après validation ADEME) et permettent :

  • la valorisation des projets ;
  • le partage d’expérience ;
  • le bilan synthétique des résultats des projets.

Vous pouvez utiliser les filtres de recherche pour profiter des partages d’expérience en Provence-Alpes-Côte d’Azur, voire dans un département de la région.

Consulter la plateforme Optigede

Récupération d’énergie : un modèle d’économie circulaire qui monte !

Réduire ses consommations énergétiques, c’est réduire ses émissions de gaz à effet de serre, mais pas seulement ! C’est aussi maîtriser ses coûts et par conséquent améliorer sa performance et sa compétitivité !

Pourtant, s’il est vrai que le principal levier de l’efficacité énergétique consiste à réduire la consommation d’énergie, la récupération des énergies perdues constitue un gisement trop souvent insoupçonné.

C’est pourquoi la Direction régionale de l’ADEME, en partenariat avec le Centre technique des industries aérauliques et thermiques (CETIAT), la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Nice Côte d’Azur et la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) PACA, proposait le 4 octobre 2019 à Sophia Antipolis, un séminaire sur le sujet : « Opportunités de valorisation de la chaleur fatale et énergie de récupération ».

C’était l’occasion pour les plus de 75 participants présents à cette matinée de découvrir la restitution des études d’opportunités réalisées en région Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Normandie dans des entreprises et organismes de toute taille, l’exposé des bonnes pratiques en récupération de chaleur fatale, notamment sur les enjeux de conditionnement d’ambiance et de procédés, mais aussi les témoignages d’entreprises ayant mise en œuvre de telles installations.

Ce séminaire a également permis de mettre en avant les aides existantes pour accompagner les structures souhaitant étudier leur potentiel de récupération d’énergie, voire passer à l’action !

0

01 octobre 2019

Le Syndicat de valorisation et d'élimination des déchets nouvelle génération (SIVED NG) est lauréat de l'expérimentation Contrat de performance déchets ménagers et assimilés

Le SIVED NG est lauréat de l’appel à candidature national ADEME « Expérimentation contrat de performance déchets ménagers et assimilés ».

Cette expérimentation Contrat de performance déchets ménagers et assimilés (CPDMA) lancée par l’ADEME cherche à faire évoluer les modes de contractualisation de la gestion des déchets. Les objectifs visés sont de réduire les déchets, d’économiser les ressources en s’ouvrant à d’autres effets utiles comme le recyclage, la propreté, la logistique… Il s’agit de faire évoluer les contrats basés majoritairement sur le volume de déchets collectés et traités vers des contrats intégrant ces objectifs de prévention et de valorisation.

Les 5 collectivités lauréates vont bénéficier d’un accompagnement gratuit à l’élaboration d’un Contrat de performance déchets ménagers et assimilés. Il s’agira d’aider les collectivités à définir le programme fonctionnel des besoins et de les assister dans la conduite d’un dialogue compétitif. Les impacts et bénéfices réalisés par le CPDMA seront évalués, l’objectif final de cette expérimentation étant d’affiner un référentiel CPDMA avec des exemples concrets et inspirants pour les collectivités en charge de la gestion des déchets.