Exemples d'actions : transition énergétique

Soutenir et multiplier les projets de géothermie 

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, la valorisation de la géothermie s’effectue principalement grâce à l’utilisation des Pompes à chaleur (PAC). Elles permettent de puiser de l’énergie dans des sources à basse température, l’eau de mer, les eaux usées et les eaux d’exhaure des mines.

Dans le cadre du fonds chaleur, qui vise à financer les projets de production de chaleur à partir d’énergies renouvelables et de récupération (EnR&R), l’ADEME a soutenu plusieurs projets de pompes à chaleur en 2018 parmi lesquels :

  • le Bâtiment Saphir à Sorgues, chauffé et rafraichi par une PAC sur sondes géothermiques ;
  • le centre thermo-ludique « Les grands bains » à Monêtier-les-Bains, chauffé par une PAC sur eaux thermales ;
  • la piscine de St-Laurent du Var, qui couvre, grâce à un système de PAC sur eaux usées d’une puissance de 200 kW, 80% des besoins de chauffage des bassins.

Créer une unité de production de biogaz à Marseille

A Marseille, la réalisation d’une unité de production de biométhane (énergie renouvelable produite, entre autres, par méthanisation des boues d’épuration) a été́ lancée en juin 2018, elle sera installée sur le site actuel de la station d’épuration des eaux de Sormiou.

L’opération, portée par la société du service d’assainissement de Marseille métropole (SERAMM), a pour objectif d’injecter le biogaz obtenu dans le réseau de gaz naturel de la ville et ainsi réduire la consommation d’énergie.

À partir du 1er janvier 2019, le biogaz produit grâce à la réalisation du premier digesteur (3 au total jusqu’en 2020) permettra d’alimenter 2500 foyers et d’approvisionner en carburant les transports en commun.

Développer un contrat de territoire / objectif chaleur renouvelable

Le contrat de territoire Objectif chaleur renouvelable (OCRE), lancé par l’ADEME et le Département des Hautes-Alpes, vise à soutenir le développement des systèmes de production de chaleur renouvelable, en combinant :

  • les aides à l’animation ;
  • les aides à l’ingénierie ;
  • les aides à l’investissement.

En 2018, 6 chaudières biomasse dont 5 avec réseau de chaleur ont été aidées. Ce contrat permet une substitution de 1230 MWh/an.

Faire émerger des projets d’énergie renouvelable citoyens

L’ADEME et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur soutiennent l’association Énergie partagée pour développer plus largement les groupements citoyens/collectivités, au profit de projets de plus grande échelle.

Sa mission consiste à animer, former des réseaux locaux et à les accompagner dans l’émergence de projets de territoire, autour des énergies renouvelables. Cette action permet aux citoyens et collectivités d’être acteurs de la transition énergétique.

Sur 3 ans, l’association a pour objectif de produire entre 8 et 16 GWh d’énergie renouvelable pour 8 à 20 M€ d’investissement. Les plus gros projets pourront bénéficier du soutien du Fonds EnRciT mis en place par la Caisse des dépôts et consignations.